• ACCUEIL
  • MISSION DU CENTRE
  • L'ÉCOLE DE DESIGN
  • CALENDRIER 2015-2016
  • SALLE DE PRESSE
  • VISITES GUIDÉES
  • ARCHIVES
  • PHOTOS
  • DOCUMENTS
  • LOCATION DE LA SALLE
  • FACEBOOK
  • CONTACTEZ-NOUS
  • INSCRIVEZ-VOUS!
  • ADRESSE
    Centre de design de l'UQAM
    1440, rue Sanguinet
    Montréal, Québec H2X 3X9
    métro Berri-Uqam
    T. 514-987-3395
    centre.design@uqam.ca

    HEURES D'OUVERTURE
    Entrée libre,
    du mercredi au dimanche,
    de midi à 18h



     

    Automne 2015

    Arthur Erickson: Lignes topographiques / Site Lines

    17 septembre au 18 octobre 2015
    Vernissage : mercredi 16 septembre à 18 h
    Commissaire : Cammie McAtee, historienne de l’architecture

    Architecte canadien de renommée internationale, Arthur Erickson (1924-2009) est l’auteur d’une œuvre remarquable qui se distingue par la qualité de son rapport au site et au paysage. Organisée les Archives d’architecture canadienne de l’Université de Calgary, qui possède une importante collection sur Erickson, l’exposition présente des dessins et esquisses illustrant huit projets de l’architecte vancouverois conçus pendant les années 1960 : cinq résidences, deux campus universitaires (dont le célèbre projet pour l’université Simon Fraser) ainsi que le pavillon du Canada à Expo 70 à Osaka. Cette exposition sera également l’occasion de revenir sur les liens d’Erickson avec Montréal alors qu’une section spéciale préparée par le Centre de design illustrera cinq projets imaginés dans le contexte montréalais : deux projets dessinés lorsqu’il était étudiant à l’université McGill (1946-1950), deux pavillons pour Expo 67, et un intriguant projet de complexe résidentiel conçu avec l’idée d’offrir une monumentale entrée au centre-ville de Montréal.

    [Photographies disponibles pour la presse]

     


     

    Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc
    Une architecture du Québec moderne, 1958-1974

    29 octobre au 13 décembre 2015
    Vernissage : mercredi 28 octobre à 18h
    Commissaires : Réjean Legault et Carlo Carbone, professeurs, École de design,
    et Louis Martin, professeur, Département d’histoire de l’art, UQAM

    Cette exposition remet à l’avant-plan l’œuvre de l’agence d’architecture Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc, une firme née à l’époque de la révolution tranquille. Bien connue des architectes mais bien peu du public, cette agence imprégnée d’une discipline architecturale moderne a produit un corpus exceptionnel d’équipements publics qui se distinguent par leur innovation typologique, formelle et constructive. L’exposition vise en particulier à revisiter le parcours du concepteur principal, Louis-Joseph Papineau. Elle mettra de l’avant la pratique architecturale comme stratégie et comme processus de recherche, avec ses soubresauts et ses réussites, et permettra de présenter les projets les plus marquants de l’agence.

    Ce projet d’exposition a bénéficié de l’aide financière du Conseil des Arts du Canada et de l'Ordre des Architectes du Québec. La recherche pour cette exposition a été rendue possible grâce au soutien du Laboratoire d'étude de l'architecture potentielle [LEAP] de l'Université de Montréal, de l'Institut du patrimoine de l'UQAM, de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et du Centre Canadien d’Architecture.

    [Photographies disponibles pour la presse]

     


     

    Michèle Lemieux – du dessin au film d’animation

    21 janvier au 28 février 2016
    Vernissage : mercredi 20 janvier à 18 h
    Nuit blanche 27 février 2016
    Commissaire : Angela Grauerholz

    Cette exposition sera consacrée au travail de l’illustratrice québécoise et cinéaste de films d’animation
    Michèle Lemieux. Un grand nombre de dessins et carnets d’esquisses, principalement en noir et blanc, y seront présentés. Une section entière sera consacrée au livre Nuit d’orage, qui a été traduit dans plusieurs langues et
    a reçu de nombreux prix. C’est avec cette œuvre que Michèle Lemieux a également fait, en 2003, sa première expérience en cinéma d’animation à l’Office national du film du Canada et a remporté une douzaine de prix internationaux, notamment l’Ours de cristal du Internationale Film-festspiele Berlin et le prix spécial du jury
    du International Animation Festival de Hiroshima. Une autre partie de l’exposition permettra par ailleurs de se plonger dans l’univers de son second film d’animation, réalisé sur l’écran d’épingles d’Alexeïeff-Parker. Récemment terminé à l’ONF, il sera diffusé à Montréal et dans le monde entier après avoir fait le tour des festivals internationaux entre février et août 2012.

     


     

    Bruno Munari, pionnier de la modernité, 1928–45

    10 mars au 17 avril 2016
    Vernissage : mercredi 9 mars à 18 h
    Commissaire  : Alessandro Colizzi
    Galerie Artexte, commissaire : Sarah Watson

    À travers la production d’un pionnier du graphisme italien, Bruno Munari (1907-1998), cette exposition
    — dans son double volet — explore l'émergence et la nature du modernisme en Italie dans la première moitié du vingtième siècle. En tant qu’artiste et designer actif à Milan dès la fin des années 1920, Munari incarne de façon exemplaire la rencontre entre une tradition locale de la modernité représentée par les futuristes et le courant européen associé au constructivisme et à la Nouvelle Typographie.

    L’œuvre graphique de Munari dans l’entre-deux-guerres permet de comprendre comment les idées modernistes furent assimilées dans le milieu artistique et intellectuel milanais, ainsi que de suivre les changements dans la conception même de la profession — d’une pratique éminemment artistique à une approche fonctionnelle et minimaliste.

    Par l’attention portée tant aux artefacts graphiques qu’au contexte culturel plus large, l’exposition offre donc un aperçu de cette «culture du design» originale et éclectique prenant forme à Milan, capitale industrielle d'un pays émergent, et dans laquelle on retrouve les fondements du design italien, tel qui viendra à la notoriété internationale après 1945.

     


     

    Événements diffusés par v2com

     


     

    MISE EN LUMIÈRE DU CENTRE DE DESIGN - Séries de projections sur la façade du pavillon de design
    Une oeuvre, dont le contenu varie en fonction des événements du Quartier des spectacles et de la programmation du Centre de design, est projetée du mercredi au dimanche, à la tombée de la nuit,
    sur la façade du pavillon de design de l’UQAM. Elle est réalisée dans le cadre de la mise en lumière du
    Centre, en étroite collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

    En savoir plus sur les projections

    Esquisse de la résidence Graham, West Vancouver, Colombie Britannique, ca. 1963. Fonds Arthur Erickson, Canadian Architectural Archives, Université de Calgary.